Travail hypopressif

Par 9 mars 2017Non classé

Travail hypopressif, définition :

Le travail hypopressif est une technique respiratoire et posturale pour faire travailler ses muscles abdominaux sans nuire au périnée. Ne pas avoir une bonne sangle abdominale peut avoir de sérieuses conséquences sur l’anatomie de la colonne lombaire (lombalgie, hernie discale, sciatalgie,…), sur le placement des organes (descente de vessie, ptose intestinale, descente de l’utérus,…) ainsi que sur les fonctions physiologique des organes de cette zone (incontinence urinaire plus ou moins importantes, problèmes fécaux,…).

Rappel anatomique :

Pour faciliter la compréhension, le ventre, aussi appelé caisson abdominal, doit être imaginé en 3 dimensions. Il est formé en haut par le diaphragme, en bas par le plancher pelvien, derrière par la colonne vertébrale et sur les côtés et devant par les muscles abdominaux (transverse, obliques et grands droits).

Lors de l’inspiration, le diaphragme s’abaisse, ce qui augmente la pression dans le caisson abdominal. Normalement, le muscles s’adaptent, se contractent un peu plus fort et supportent cette augmentation de pression.

Dans le cas d’un périnée affaibli (hypotonique, hypertonique, cicatriciel), il se contracte peu ou mal et ne s’adapte pas bien à cette nouvelle pression. A court terme, cela peut donner des bruits d’air, voire des pertes plus ou moins importantes d’urine. A long terme, le périnée n’accomplit pas correctement sa fonction de soutien, cela peut mener à une descente d’organe (vessie, utérus, rectum).

Travail hypopressif :

En pratique, vous pouvez essayer l’exercice suivant :

1 Allongez vous sur le dos, les genoux pliés et les pieds posés à plat sur le sol
2 Tirez la tête dans le prolongement du corps pour vous grandir et plaquez la zone lombaire au sol
3 Contractez votre périnée, rentrez le ventre et soufflez lentement par la bouche

Vous pouvez répéter cet exercice pendant plusieurs minutes, suivant votre état de forme.

Attention :

Ce travail hypopressif n’est pas totalement anodin ! Si vous souffrez d’hypertension artérielle, si vous êtes enceinte ou si vous avez eu une césarienne récemment, n’hésitez pas à consulter un Masseur-Kinésithérapeute qualifié pour éliminer tout risque !

Pour aller plus loin :

Vous pouvez lire les auteurs suivants:

  • Dr Marcel Caufriez
  • Dr Bernadette De Gasquet
  • Blandine Calais-Germain

Laisser un commentaire