Pourquoi le trampoline est-il néfaste pour votre périnée?

Par 16 février 2017Anatomie

Vous avez certainement déjà entendu que le trampoline est mauvais pour le périnée, qu’il faut éviter les sports  à impact vertical ou que la course à pied peut favoriser l’incontinence urinaire?

En fait, il faut savoir que les organes du périnée sont maintenus en place par 2 systèmes différents et complémentaires :

  • ils reposent sur le plancher pelvien, qui les soutient et doit donc rester suffisamment tonique pour les maintenir en place,
  • ils sont suspendus grâce à des ligaments (le ligament large, aussi appelé ligament suspenseur de l’utérus par exemple), et plus globalement grâce à tous les fascias du petit bassin.

Le plancher pelvien est percé par 3 orifices (urètre, vagin, anus) qui constituent des zones de faiblesse. Il est facile de se représenter que si le plancher pelvien est affaibli, il existe un risque de béance vulvaire et donc de prolapsus (qui est la descente anormale d’un ou de plusieurs organes situés dans la cavité pelvienne).

De même les ligaments suspenseurs sont étirés par de mauvaises postures, une grossesse compliquée ou par les années qui provoquent une diminution de la qualité du collagène. Les organes sont moins bien maintenus en place et il est possible de ressentir une pesanteur dans le bas-ventre. Imaginez la sollicitation et l’étirement que subissent toutes ces structures les des sports à impact vertical (trampoline, course à pied … ) !

Dans cette logique, vous comprenez pourquoi le trampoline est mauvais pour la santé de votre périnée !

En bonus, une vidéo de ce qu’on peut voir dans certaines salles de sport. Essayez d’imaginer l’utérus de ces femmes pendant les exercices…

 

Laisser un commentaire