Se rééduquer en s’amusant : est-ce possible ?

Loin des contraintes liées à la rééducation classique, Emy Get The Control opte pour une rééducation ludique et efficace grâce à des jeux construits avec des professionnels de santé. Pour ne pas négliger l’expérience de jeu, la team Emy s’est rapproché de Ludus Académie situé à Strasbourg (École de développement de jeux vidéo et de serious game). L’expérience a pris forme grâce des étudiants talentueux et surmotivés : Elsa Becker, Manon Hassnaoui, Rebecca Gamper, Arthur Landreau, Nicolas Simon, Raphël Halter et Simon Dezeque.

Une rééducation complète

Les mini-jeux développés par l’équipe Ludus font travailler le périnée et ses deux types de fibres musculaires nécessaire à sa contraction. En effet, les fibres dites « réflexes » sont exercées avec des contractions courtes et les « endurantes » avec des contractions plus longues. Ainsi, une partie jouée les fait travailler en alternance tout en étant en corrélation avec la rééducation thérapeutique. Cela valide la pertinence de l’exercice.

« Notre objectif : vous aidez au mieux et ce de manière amusante afin de favoriser votre bien-être quotidien. » Rebecca Gamper, étudiante à Ludus Académie.

 

Des mini-jeux sur mesure

Bien que l’amusement soit au rendez-vous, l’aspect thérapeutique de ces mini-jeux prime. En effet, ils favorisent le travail musculaire et opèrent une rééducation alternative.

« Les retours visuels, sonores et au niveau du score vous donneront une idée de votre avancement étant donné que les jeux s’adaptent à votre progression. Un score élevé attestera d’une bonne évolution, tandis qu’un exercice mal exécuté aura pour conséquence de faire baisser le niveau de difficulté dès la prochaine partie. Ces mécanismes instaurent un travail dans l’amusement et l’efficacité. » Arthur Landreau, Chef de projet Ludus Académie.

Tandis que certains créent les niveaux, d’autres développent la jouabilité :

« User de nos compétences acquises dans nos cours de conception de jeux vidéo pour développer la jouabilité d’Emy GTC est un réel moteur pour moi d’autant que ce projet va améliorer le quotidien de nombreuses femmes. » Elsa Becker, étudiante à Ludus Académie.

Les jeux développés pour l’application ont été créés avec les méthodes de Game Design enseignées aux étudiants.

 

Pour plus d’informations sur Ludus Académie : www.ludus-academie.com

Laisser un commentaire