Principe de la rééducation du périnée

De nombreux retour nous font état d’un flou, d’un mécanisme encore incompris, le principe de la rééducation du périnée.

En effet, dans l’incontinence urinaire d’effort, les muscles sphincters interne et externe de la vessie ne sont pas suffisamment forts ou réactifs pour contenir l’urine dans la vessie. Dans ce cas en quoi rééduquer mon périnée va résoudre mon problème ? Quel rapport entre mon périnée, ma vessie et l’urètre ?

Il faut savoir que la rééducation du périnée agit sur de nombreux facteurs, et elle va vous aider de plusieurs façons :

  • Déjà, avoir un périnée fort et réactif est mieux qu’un périnée faible et paresseux. Il aura une meilleure capacité de contraction et de réflexe lorsqu’il est sollicité. Lors d’un éternuement par exemple, le périnée est surpris et doit se contracter de manière intense et instantanément. Le moindre petit retard ou la moindre contraction insuffisante et vous perdez quelques gouttes.
  • Ensuite, il a été prouvé que le périnée intervient dans la posture et inversement. Travailler votre périnée va améliorer votre posture, ce qui sollicitera moins vos organes (notamment la vessie). Il s’agit d’un cercle vertueux et le yoga l’intègre depuis longtemps !
  • Le périnée a une fonction de soutien des organes, un périnée tonique va maintenir la vessie dans l’abdomen. La continence peut être résumée à un rapport de force entre la pression qui s’exerce sur la vessie pour la vider (pV, en bleu) et la pression qui s’exerce sur l’urètre pour le fermer (pU, n rouge).
    Si pV > pU, la vessie est plus forte que l’urètre et l’urine coule ; mais si pU > pV, l’urètre est le plus fort et l’urine est maintenue dans la vessie.

    Le périnée maintient la vessie suffisamment haut pour que ce jeu de pressions puisse s’équilibrer.
  • Enfin, certains muscles du périnée  (les faisceaux pubo-vaginal et pubo-rectal du releveur de l’anus) viennent « cravater » l’urètre de telle façon que leur contraction « étrangle » l’urètre, l’urine ne peut pas passer !

Après la lecture de cet article, le principe de la rééducation du périnée devrai être plus clair et compréhensible !

A vous de réagir maintenant ! Existe-t-il encore des questions ? Des zones d’ombre ?
N’hésitez pas à nous partager vos retours !

Laisser un commentaire